Chargement...
TLScontact
 
Egypte - France

Attention ! A compter du 16 Octobre 2016, toutes les demandes de dépôt de visa devront être enregistrées sur le lien suivant :https://fr.tlscontact.com/eg/index.php

Les DROM et CTOM

  • Les Départements et Régions d'Outre-Mer (DROM) sont : la Guyane, la Martinique, Mayotte**, la Guadeloupe et la Réunion.

  • Les Collectivités et Territoires d'Outre-Mer (CTOM) sont : la Polynésie française (dont Tahiti, Bora Bora, Moorea et les Iles Marquises), Wallis-et-Futuna, Nouvelle-Calédonie, Saint Martin*, Saint-Barthélémy* et Saint-Pierre-et-Miquelon*.
DTOM-TOM
Red Dot DROM Green Dot CTOM

Pour connaître les frais de visas pour les DROM ou CTOM, veuillez cliquer ici.

Les exigences pour un séjour inférieur à 90 jours dans les DROM ou CTOM sont les mêmes que pour un visa Schengen.

Vous ne pouvez pas demander votre visa plus de 90 jours avant votre départ.

Le visa Schengen n'autorise pas l'entrée dans les DROM ou CTOM, sauf si c'est explicitement mentionné sur le visa. Si vous prévoyez de vous rendre dans les DROM ou CTOM, vous devez le mentionner très clairement au moment du dépôt de votre demande de visa.

Les exigences pour un séjour supérieur à 90 jours dans les DROM et CTOM sont les mêmes que pour un visa long séjour . Veuillez cependant prendre note que le délai de traitement d'une demande de visa pour les CTOM peut être plus long.


*Veuillez noter que Saint Martin, Saint Barthélémy et Saint Pierre et Miquelon sont sous le régime de circulation des DROM et que les frais de visa pour ces destinations sont l'équivalent de 60 Euros.

**Veuillez noter que depuis le 31 mars 2011, Mayotte a changé son statut de CTROM à DROM mais reste sous le régime de circulation des CTOM.


Nouveau régime de circulation des étrangers dans les départements et collectivités d’outre-mer.

(Ne concerne pas les Terres australes et antarctiques françaises.)

1. Les titulaires d’un visa à entrées multiples valide entre 6 mois et 5 ans, délivré par une autorité consulaire française, sont dispensés de visa de court séjour pour les DROM-CTOM. Cette dispense ne concerne que les ressortissants des pays suivants: Afrique du sud, Bahreïn, Biélorussie, Chine, Emirats arabes unis, Koweït, Inde, Oman, Qatar, Russie et Ukraine;

2. Les titulaires d’un passeport officiel (diplomatique, de service et/ou spécial) des pays suivants: Arabie saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Kazakhstan, Namibie, Thaïlande;

3. Les titulaires d’un passeport biométrique de Macédoine (ancienne République yougoslave de), du Monténégro et de Serbie (à l’exclusion des titulaires de passeports serbes délivrés aux Kosovars), d’Albanie et de Bosnie-Herzegovine;

4. Les titulaires d’un visa de long séjour délivré par un Etat Schengen;

5. Taïwan et Mariannes du Nord;

6. Les titulaires d’une carte de séjour ou d’un visa de long séjour en cours de validité délivrés par la France (territoire métropolitain, DOM et Saint-Pierre et Miquelon) sont désormais dispensés de visa pour effectuer des courts séjours sur ces territoires;

7. En cas d’exercice d’une activité rémunérée, suppression de la double procédure de l’autorisation de travail et du visa de court séjour, pour les ressortissants des pays suivants:

Australie, Brésil (tout en maintenant le visa de court séjour pour la Guyane), Corée du Sud, Etats-Unis, Japon, Mexique, Singapour, Venezuela; la dispense de visa s’applique si les deux conditions sont simultanément réunies:

  • Une autorisation de travail est exigée par la réglementation pour exercer cette activité.
  • Le ressortissant étranger est en mesure de présenter cette autorisation à la frontière.
Imprimer cette page
Conditions d’utilisation du service.  Copyright ©2007-2016 TLS Group S.A.-TLScontact