Veuillez consulter notre page Infos COVID-19 pour les dernières informations sur les centres qui sont ouverts ou fermés en raison de la pandémie.

centre de demandes de visa, centre de demandes de visa

Ouverture de nouveaux centres de visas pour la Belgique

22/09/2021
Ouverture de nouveaux centres de visas pour la Belgique

TLScontact est fier d’annoncer l’ouverture de nouveaux centres de visas pour le gouvernement belge. Le mercredi 15 septembre 2021, nous avons commencé à accueillir les premiers demandeurs de visa belge dans de nouveaux centres en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient et en Asie. Cela porte à 24 le nombre de centres de visas que nous gérons désormais pour le compte de la Belgique à travers le monde.

Suite à un appel d’offres conclu au début de l’année 2021, TLScontact a remporté le contrat pour la collecte des demandes de visa pour le gouvernement belge dans 24 localisations dans le monde, dont 16 sont situées en Afrique, quatre au Moyen-Orient, trois en Europe et une en Asie. Au vu de notre présence déjà importante sur le continent africain, cela représentait uniquement quatrenouveaux locaux pour TLScontact. Les autres centres ont subi des remodelages et rénovations d’espaces, afin de permettre la cohabitation, dans le respect des réglementations, de plusieurs gouvernements au sein d’un même lieu.

UNE ACTIVITÉ DIVERSIFIÉE

Il a également été convenu que cinq de nos centres proposeront un service de légalisation de documents pour le gouvernement belge. Les populations locales pourront ainsi bénéficier du soutien des équipes TLScontact pour légaliser des documents locaux en Belgique, étape parfois nécessaire pour compléter leur dossier de demande de visa. Aussi, dans certains centres, nous réceptionnerons pour le compte du gouvernement belge les demandes de visas pour le Luxembourg principalement, mais aussi pour d’autres pays européens selon des accords interétatiques.

UN PARI RÉUSSI

La préparation des nouveaux centres a débuté dans un contexte complexe, à savoir au printemps 2021, alors que les effets d’une nouvelle vague de Covid-19 se faisaient sentir dans de nombreux pays. Elle a été menée dans des conditions incontestablement complexes, alternant gestion sanitaire, restrictions et confinements. Cependant, grâce aux efforts de nos équipes locales et à un remarquable travail de coordination entre les différentes parties prenantes internes et externes, nous avons mené à bien ce projet et tenu nos engagements face à notre client, pour ouvrir l’ensemble des centres dans les délais. Selon Antoine Rault, Directeur Client : « Nous remercions le gouvernement belge pour sa confiance renouvelée et sommes ravis d’ouvrir ces nouveaux centres, dont beaucoup se trouvent en Afrique subsaharienne. C’est clairement une région à très fort potentiel, où la Banque mondiale attend une forte croissance économique et démographique, malgré les effets de la Covid-19. On peut donc s’attendre à un développement continu des échanges commerciaux et du tourisme vers d’autres régions du monde dans les années à venir. Nous serons prêts à aider nos clients gouvernementaux à gérer la demande accrue de visas qui s’en suivra et à accueillir les demandeurs de visas dans les meilleures conditions. »

UNE PRÉSENCE RENFORCÉE EN AFRIQUE

Nous avons ouvert nos premiers centres de visas sur le continent africain en 2008, avec une présence d’abord au Maghreb, et ensuite dans toute l’Afrique subsaharienne. Depuis, nous avons réussi à y accroitre notre présence de manière stable et constante grâce à une compréhension accrue du marché dans chaque pays, et à des équipes locales solides, capables de s’adapter aux différents contextes et à accompagner nos clients gouvernementaux au mieux, quelles que soient les complexités locales. C’est ce savoir-faire qui a permis la réalisation fructueuse de ce projet avec le gouvernement belge malgré le contexte incertain.

Ces articles pourraient vous intéresser