Nos centres de visas sont actuellement fermés dans différents pays, compte tenu des interdictions de voyage et blocages en vigueur dus au COVID-19. Veuillez consulter notre page COVID-19 pour plus d’informations.

Insights, Insights, Services, Services

COVID-19 : Un processus 100% digital pour la collecte des visas, une solution potentielle ?

12/05/2020
COVID-19 : Un processus 100% digital pour la collecte des visas,  une solution potentielle ?

Dans un monde qui continue de lutter contre la pandémie du COVID-19 et où les voyages internationaux restent fortement restreints, il y a une question récurrente qui nous est posée en tant que leader dans le secteur des visas. À l’interne comme à l’externe, nombreux sont ceux qui aimeraient savoir si les conséquences de la pandémie sur notre secteur auraient pu être atténuées si le processus de demande de visa n’exigeait pas des demandeurs qu’ils se présentent dans un centre de visas.

C’est une question tout à fait logique, qui mérite d’être approfondie.

Plus de la moitié des demandes de visa dans le monde reposent sur un enrôlement biométrique et un contrôle physique des pièces justificatives. Pour cela, les demandeurs doivent donc obligatoirement se présenter dans un centre de visas. Compte tenu de la situation de confinement et des mesures de distanciation sociale adoptées par de nombreux pays face à la pandémie, les centres de visas ont dû fermer un peu partout dans le monde, conformément aux règlements locaux en vigueur et aux besoins des pays pour lesquels nous collectons les demandes.

Il s’agit là, bien entendu, de l’une des deux principales raisons pour lesquelles le secteur des visas est si fortement touché par la pandémie.

L’autre raison est bien sûr la quasi-paralysie à l’heure actuelle des voyages internationaux, en raison des restrictions formelles sur les déplacements, des mesures de confinement adoptées dans différents pays et de la suspension de la plupart des vols internationaux. Sans voyage, pas d’obligation de visa.

Vers un processus de demande de visa sans contact

Si nous ne pouvons pas influer sur l’incapacité des citoyens à voyager pendant la pandémie, nous pouvons néanmoins nous interroger sur l’obligation pour les demandeurs de se présenter dans un centre de visas pour soumettre leurs documents et leurs données biométriques. Après tout, si cette étape du processus pouvait être gérée différemment, les demandes de visa pour des voyages prévus à moyen terme pourraient continuer d’être traitées pendant une pandémie ou autre événement perturbateur.

Des services de visa mobile à la demande sont déjà disponibles dans certains pays. Un personnel expérimenté équipé d’un kit de biométrie mobile rend visite aux demandeurs à un endroit de leur choix afin de collecter leurs données biométriques et de vérifier leurs documents. Quoique pratique et appréciée des voyageurs, cette solution ne permet pas de poursuivre la collecte des demandes pendant une période de confinement et de distanciation sociale.

Un processus sans contact semblerait être le seul moyen de maintenir la collecte des demandes de visa dans des moments comme ceux que nous vivons aujourd’hui. L’augmentation du nombre de voyageurs et l’utilisation quasi universelle d’appareils mobiles hautement performants seraient autant d’indicateurs que le marché est prêt à accueillir un processus de demande de visa entièrement numérique. Cela apporterait également des avantages considérables au voyageur. Le confort figurerait en tête de liste, puisqu’un processus numérique éliminerait la nécessité pour les demandeurs de se rendre dans un centre, améliorant considérablement l’expérience client.

Une collecte sécurisée des données biométriques

Pour nous, chez TLScontact, passer à une procédure de demande de visa numérique n’est pas forcément une étape aussi ambitieuse qu’il n’y paraît. Nous numérisons déjà plus de 30 % des millions de demandes que nous collectons chaque année, ainsi que 150 millions de pages de renseignements biographiques. Reste à assurer une collecte à distance parfaitement sécurisée des données biométriques, à mener des entretiens le cas échéant et à valider les pièces justificatives. Ces deux dernières questions peuvent être résolues avec une relative facilité grâce à la technologie vidéo sécurisée existante et aux solutions éprouvées de connaissance client (‘Know Your Customer’, ou KYC) qui ont été largement adoptées dans des secteurs comme la finance et le secteur bancaire.

La collecte de données biométriques à distance est plus problématique. En tant que fournisseur de solutions de collecte des visas, notre rôle est de faciliter et sécuriser les voyages internationaux pour les gouvernements et les citoyens. Nous devons assurer la sécurité à 100% de nos opérations, encore plus lors de la mise en place d’une solution de collecte à distance. C’est grâce à cet engagement en matière de sécurité que nous pensons convaincre les gouvernements à travers le monde de tester les solutions de collecte nouvelle génération dans les mois et années à venir.

Appareils mobiles et biométrie

Pour le secteur des visas en général, et pour TLScontact en particulier, la possibilité de proposer à nos Clients Gouvernementaux un processus de demande de visa 100% numérique est plus proche que jamais. La crise du COVID-19 a accéléré les développements techniques et a influé sur le débat politique aux quatre coins du monde. A l’heure actuelle, vous tenez peut-être la clé d’un processus entièrement numérique entre vos mains : votre téléphone portable. La présence de lecteurs d’empreintes digitales dans les appareils mobiles est aujourd’hui largement répandue et leur utilisation est devenue totalement naturelle chez de nombreux consommateurs.

La sécurité des empreintes digitales varie d’un appareil mobile à l’autre en fonction du lecteur utilisé. Les exigences minimales à l’égard de la technologie à adopter diffèrent aussi selon les gouvernements. Quoi qu’il en soit, il existe aujourd’hui des logiciels capables de sécuriser les données des empreintes digitales collectées et de les transmettre sous une forme chiffrée pour validation à distance, avec d’autres données dans le cadre d’un processus de vérification complet. Combinés à des entretiens vidéo sécurisés et à des mesures contre l’usurpation d’identité, ce sont les éléments constitutifs d’un futur processus de demande de visa qui pourrait se maintenir en cas d’événement perturbateur empêchant de se présenter sur un site d’enrôlement.

Pour revenir à la question initiale, nous pouvons affirmer que si la collecte des visas n’obligeait pas les demandeurs à se présenter dans un centre de visas afin de compléter leur demande, la pandémie actuelle n’aurait peut-être pas d’effet aussi significatif et néfaste sur le secteur des visas. Il est important de noter qu’aucun processus ne peut contourner une restriction mondiale des voyages, mais il est fort probable que des demandes de visa entièrement numérisées pour des voyages futurs auraient pu continuer d’être collectées normalement.

Si vous participez à l’élaboration de politiques ou au développement de nouvelles technologies dans le secteur des visas, nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires, car nous continuons de travailler avec nos partenaires et nos clients gouvernementaux dans ce domaine. N’hésitez pas à nous contacter pour participer à notre forum de l’innovation et nous aider à façonner les services de demain.

Article écrit par Graydon Downs
Directeur de l’innovation

Ces articles pourraient vous intéresser